Neck pain text neck 1

Le "Text Neck " ou La Cervicalgie des textos

Neck pain 640

Mal à la nuque, raideurs au niveau du cou et autres contractures dans le haut du dos sont votre lot quotidien?

 

Un nouveau mal de cou qui pourrait bien devenir le prochain mal du siècle. Vous souffrez peut-être du syndrome du text-neck ou La cervicalgie des textos.

La cause est une mauvaise posture, généralement du fait d'être en position assise avec la tête inclinée vers l'avant et le menton baissé. Cette posture est souvent présente lorsque vous regardez un téléphone, une tablette, un ordinateur portable, ainsi que l’écran de votre ordinateur de bureau s’il est mal positionné.

On a l’habitude de s’incliner constamment vers un ordinateur (bureau ou portable), ou encore un smartphone pour mieux voir ce que l’on est en train Text neckd’écrire et on oublie de remettre notre corps dans sa position physiologique normale, ce qui donne naissance à ce syndrome du text-neck.

Ce syndrome se caractérise par un affaiblissement des muscles du milieu du dos et du corps, en faisant pression sur les muscles supérieurs du dos, des épaules et des pectoraux. Il affecte considérablement la bonne posture.

Les épaules, le cou et la tête se dirigent vers l’avant, la colonne vertébrale se déforme et la courbure apparaît. La position de la tête en avant augmente la compression des disques et peut causer une arthrose précoce.

Cette position prolongée induit un stress sur votre nuque (muscles et articulations) et vos épaules. En effet, plus la tête est fléchie en avant, plus le poids que doit soutenir la nuque est important. Ceci provoque alors des douleurs lorsque vous relevez la tête. De plus, des maux de tête, nausées et vertiges peuvent parfois accompagner ces cervicalgies.

Pour information, le poids de la tête d’un adulte dans la position habituelle est d’environ 4-5 kilos. Mais au fur et à mesure que la tête s’incline vers l’avant, la charge sur la colonne vertébrale augmente. D’après une recherche réalisée par le docteur Hansraj, quand la tête est inclinée à 15°, la charge sur la colonne est d’environ 12 kg, quand elle est inclinée à 30°, elle représente environ 18 kg, à 45°. 22 kg, et à 60°, la charge augmente à 27 kg (poids équivalant à celui d’un enfant de 8 ans). 

Poids tete humaineIl faut savoir que plus de 20 muscles sont attachés au cou. Ces muscles travaillent ensemble pour soutenir la position verticale de la tête et faciliter les mouvements de la tête, du cou, de la mâchoire, du haut du dos et des épaules.

La posture de la tête vers l'avant augmente la charge de travail de nombreux muscles attachés à la colonne cervicale, qui a pour tâche de tenir la tête. Au fil du temps, la posture de la tête vers l'avant peut entraîner des déséquilibres musculaires alors que le corps essaie de s'adapter et de trouver des moyens efficaces de maintenir la tête droite pour une vision directe. Certains muscles deviennent allongés et affaiblis, tandis que d'autres muscles deviennent plus courts et plus tendus. Les muscles ne sont pas des structures inépuisables, la fatigue et la douleur peuvent s’installer lorsque l’effort demandé est trop grand. La posture est donc un élément à considérer si vous souhaitez prévenir cette fatigue musculaire ainsi que la douleur.

Les Conséquences du syndrome du Text Neck

Les symptômes les plus fréquents sont :

  • Maux de tête : une tension musculaire sous-occipitale peut entraîner des maux de tête de type tension.
  • Raideur de la nuque et du dos. Douleurs à la jonction cervico-thoracique, où le cou rejoint le dos.
  • Douleurs irradiantes dans les épaules et aux poignets.
  • Engourdissements, picotements ou fourmillements dans les mains
  • Faiblesse musculaire : les muscles des épaules, à savoir le trapèze, les rhomboïdes et les rotateurs externes de l'épaule sont souvent faibles.
  • Déformation squelettique
  • Une bosse visible à l'arrière du cou appelée cyphose.
  • Perte de la courbe naturelle du cou pouvant engendrer des problèmes d’arthrose.

La Prévention est la Clé !

Soyez conscient de votre posture globale et des tensions qui y sont associées, agissez pour réduire celles-ci! En résumé, il faut changer ses habitudes.

Pour réduire l'astreinte musculosquelettique, la posture de l’ensemble du corps doit être optimale. Ainsi, plutôt que de rester le menton collé à la poitrine, les épaules enroulées vers l’avant et les coudes repliés, il faut penser à relever la tête en portant l’appareil à hauteur des yeux. 

Pour prévenir l’inconfort et les troubles musculo - squelettiques du text neck, il faut soulager régulièrement ses cervicales en pratiquant des flexions-extensions de la nuque ou encore des mouvements en demi-cercle de la tête, de droite à gauche et inversement.

En guise de prévention :

  • Réduire autant que possible le temps de consultation de vos appareils mobiles.2 cell phone messing up your spine
  • Réalisez des étirements toutes les 30 minutes en modifiant votre posture.​​
  • Faites quelques mouvements de rotation du cou pour détendre les muscles para vertébraux.
  • Bougez les épaules en réalisant des petits mouvements de rotation, élévation afin de relâcher les muscles.
  • Réhydratez-vous toutes les 20/30 minutes (deux bonnes gorgées d’eau suffisent)​​
  • Prendre une posture adaptée, mettre l’écran à hauteur des yeux ou allongez un peu les bras en utilisant Smartphones et autres. 
  • Au bureau, prenez une position ergonomique face à l’ordinateur. A savoir, les pieds ancrés dans le sol, les jambes décroisées, le dos droit, les bras détendus et la nuque bien droite, et faire une pause régulière pour vous détendre.

Les Solutions !

  • Chaleur, balnéothérapie, douche chaude massante
  • Des Massages (Libération myofasciale et Trigger points). Le massage permet de soulager la douleur au cou, améliore votre posture et votre flexibilité, augmente l'amplitude des mouvements.

Un massage régulier aide à garder toutes vos articulations souples, ce qui réduit la contraction des muscles attachés à la nuque. Il permet une meilleure circulation sanguine car le flux sanguin fournit de l'oxygène et des nutriments qui est essentiel pour aider les muscles à éliminer les déchets, comme l'acide lactique qui s'accumule dans les muscles à cause des spasmes causant la douleur.

La libération myofasciale ou mobilisation des tissus mous, est une thérapie utilisée pour relâcher la tension stockée dans les fascias. Les fascias (aussi appelé tissus conjonctifs) représentent l’ensemble des tissus qui enveloppent la majorité des structures du corps : muscles, nerf, os, vaisseaux sanguins. Au niveau musculaire, chaque fibre est enveloppée par des fascias.

Les fascias sont sensibles à un certain nombre de stimuli, dont le stress, une sollicitation excessive du corps, mais aussi une sollicitation insuffisante due à un manque d’exercice, ainsi qu’à une mauvaise hydratation. Par conséquent, ces fascias s’épaississent, se collent et s’emmêlent, et envoient des signaux aux muscles entraînant la sécrétion de substances inflammatoires par ces derniers. Les fascias et les fibres musculaires se raccourcissent, ce qui restreint le flux sanguin. La technique de libération myofasciale permet de relâcher la tension musculaire et briser les adhérences fasciales.

Tochechnyi massazh golova 3 Trigger p

Parfois, la douleur myofasciale peut être liée à un ou plusieurs Trigger points. L’objectif est d’atténuer les spasmes musculaires, améliorer la circulation et désactiver les Trigger points en appliquant une pression directe sur ces points. 

  • Décontracturant musculaire Crème Thermale PHYSIOREX
  • Kinésithérapie posturale
  • Chiropractie / Ostéopathie
  • Stretching postural
  • Étirements spécifiques