Collagène Naturel Végétarien en Gélules - Qualité Ovoderm®

Le Collagène ! pour un corps en bonne Santé, des articulations flexibles et une peau souple. Il est essentiel à l'organisme Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain. On en trouve dans la peau, les cheveux, les ongles, les os, les tissus musculaires et le cartilage. Une protéine responsable de la santé des articulations et de l'élasticité de la peau, ou extensibilité. Arthrose, arthrite, douleurs articulaires et santé osseuse, santé digestive…

 

Livraison en 7 jours ouvrés.

 

 

 

€24,90 TTC

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine la plus abondante dans le corps, et il est connu pour ses nombreux avantages anti-âges et pour ses effets sur notre santé notamment sur la santé articulaire et cutanée. Il est utilisé à des fins médicales, cosmétiques, et en complément alimentaire. Une de ces fonctions est de fixer le calcium sur les os, permettant ainsi de préserver les articulations et de prévenir l’arthrose. Le collagène est également bénéfique pour la peau. Il permet, en effet, aux tissus de l’épiderme de se régénérer et de préserver son élasticité. Le collagène et l'élastine sont deux protéines de structure, composants majeurs des tissus conjonctifs, peau et articulations

Le collagène est une protéine dure, insoluble et fibreuse qui constitue un tiers des protéines du corps humain.  Cela explique ces nombreux bienfaits sur notre santé. Les molécules de collagène sont composées de 19 acides aminés, comme notamment la glycine, la lysine et la proline. Combinés entre eux, ils forment une triple hélice à l’aspect d’une fibrille. Ces acides aminés peuvent être combinés différemment créant ainsi plus de 30 types différents de collagène dans le corps humain, chacun ayant un rôle vital à jouer. Ils agissent comme des structures de soutien et des cellules d’ancrage les uns aux autres. Les fibroblastes, un type spécifique de cellules biologiques, sont à l’origine de la synthèse du collagène et de la matrice extracellulaire, formant ainsi le cadre structurel du corps humain qu’on appelle le tissu conjonctif. Il s’agit d’un tissu solide dont le rôle est de protéger les organes, et autres tissus qu’il entoure. Le collagène est par ailleurs l’un des principaux blocs constitutifs des os, de la peau, des muscles, des tendons et des ligaments. Il est également présent dans de nombreuses autres parties du corps, y compris les vaisseaux sanguins, les cornées oculaires et les dents. Il tire son origine du mot grec « kólla », qui signifie colle. Le collagène est constamment détruit et régénéré dans le cadre du cycle naturel de notre corps, qui en produit continuellement pour maintenir et réparer les tissus conjonctifs.

Les actions et les différents types :

Le collagène est une des protéines les plus abondantes dans le corps et assure plusieurs fonctions dans l’organisme. Les 6 types principaux de collagène sont :

  1. Collagène de Type I.  C’est de loin le type de collagène le plus abondant (90% du collagène total dans le corps) et presque considéré comme le plus fort que l’on trouve dans le corps humain. On le retrouve dans la plupart des parties du corps, les tendons, les ligaments, les organes et la peau (derme). Le collagène de type 1 aide aussi à former les os et se trouve dans le tube digestif. C’est très important pour la cicatrisation de la plaie, pour donner à la peau sa qualité élastique et extensible, et pour maintenir les tissus ensemble afin qu’ils ne se déchirent pas (tissu conjonctif). Reconnu pour ses propriétés anti-âges de la peau. Le collagène de type I n’est pas seulement une substance liée à la beauté, car c’est aussi un composant majeur des tendons, des organes et des os. C’est pourquoi il est essentiel à la santé en général.
  2. Collagène de Type II.  Le collagène de type 2 aide principalement à construire le cartilage, qui se trouve dans les tissus conjonctifs. La santé de nos articulations repose sur le cartilage fait de collagène de type 2. C’est pourquoi il est bénéfique pour prévenir les douleurs articulaires liées à l’âge ou les symptômes de l’arthrite.
  3. Collagène de Type III. Le collagène de type 3 est composé de fibres réticulaires et constitue un composant majeur de la matrice extracellulaire qui constitue nos organes et notre peau. On la retrouve habituellement avec le type 1 et il aide à donner à la peau son élasticité et sa fermeté. On le retrouve également dans les vaisseaux sanguins et les tissus à l’intérieur du cœur. Il est le second plus abondant type de collagène dans le corps, mais il se trouve principalement dans la paroi intestinale.Bénéfices identiques au type I : élasticité et fermeté de la peau et des vaisseaux sanguins.
  4. Collagène de Type IV. Ce type moins commun de collagène aide à la filtration des reins et d’autres organes. Le collagène de type IV existe naturellement comme blocs de construction dans différentes couches de la peau, entourant nos muscles, nos organes et nos cellules graisseuses.
  5. Collagène de Type V. Ce type de collagène est nécessaire pour faire la surface des cellules, ainsi que des mèches de cheveux et des tissus trouvés dans les placenta féminins (l’organe qui se développe dans l’utérus pendant la grossesse, fournit de l’oxygène et des nutriments au bébé en croissance, et élimine les déchets).
  6. Collagène de Type X : Le type 10 aide à la formation de nouveaux os et à la formation du cartilage articulaire. Elle est impliquée dans le processus d’ossification endochondrale, qui est la façon dont le tissu osseux est créé chez les mammifères. Il s’est avéré bénéfique pour la cicatrisation des fractures osseuses et la réparation des articulations synoviales.

Les sources alimentaires : Il est dit “endogène” lorsqu’il est synthétisé par le corps, et “exogène” lorsqu’il est fourni par des apports extérieurs, comme les compléments alimentaires. Les apports extérieurs en collagène proviennent de différentes sources d’aliments riches en protéines, tels que le poulet, le bœuf, le poisson et les œufs. Il se trouve dans les tissus conjonctifs des aliments d’origine animale. Par exemple, on le trouve en grande quantité dans les peaux et les os. Une source particulièrement riche en collagène est le bouillon, qui s’obtient en faisant bouillir les os et les peaux de poulet ou d’autres animaux. L’apport provenant de notre alimentation diminue car nous ne consommons plus autant de bouillon d’os ou de peau, d’abats, et de produits animaux. Une raison de plus pour se supplémenter en collagène.

Pourquoi se supplémenter en collagène ?

Bien que très résistantes, les molécules de collagène subissent des dommages dans le temps. À partir de l’âge de 30 ans, notre corps produit de moins en moins de collagène. La perte est de l’ordre d’1 % chaque année. À 40 ans, cette réduction s’accentue et à 60 ans, elle est vraiment considérable. À cet âge, la perte avoisine les 30 % chaque année.

Plusieurs facteurs en sont à l’origine et accélèrent les dommages du collagène :

  • Une trop forte exposition au soleil et aux rayons UV
  • Une consommation excessive et régulière d’alcool
  • L’abus de tabac
  • Une alimentation riche en sucres ou en aliments transformés
  • Une alimentation pauvre en minéraux, en vitamines et en acides aminés 
  • Le stress

Cette réduction de la quantité de collagène produite a des conséquences sur le corps en entier et sur la peau en particulier. Cette dernière devient moins ferme, moins souple et plus flasque. De plus, cela accentue l’apparition des rides et des ridules. Au niveau de l’organisme en général, on remarque :

Des courbatures plus fréquentes. Une cicatrisation plus lente. Une raideur au niveau des articulations. Plus de fatigue 

Il faut retenir qu’en vieillissant, votre corps produit de moins en moins de collagène de qualité. C’est pourquoi il est intéressant de veiller à se supplémenter. La supplémentation est le meilleur moyen de prévenir l’impact du vieillissement, de l’environnement et de notre alimentation sur le collagène. Compléter son alimentation, avec des gélules ou une poudre de collagène, de haute qualité est un excellent moyen d’assurer que vous avez des niveaux optimaux en collagène, et que votre organisme profite donc pleinement de ses bienfaits.

À noter, que les compléments ne se substituent pas à une alimentation variée, équilibrée, et riche en nutriments, accompagnée d’un mode vie sain, éloigné du stress, de la pollution et de la consommation de substances pouvant accélérer le vieillissement.

Les antioxydants jouent un rôle protecteur contre les dommages causés par les radicaux libres. Ils favorisent également la formation et l’incorporation de collagène dans divers tissus. L’antioxydant le plus important pour cela est la vitamine C qui protège et stimule sa production. De plus, le coenzyme Q10 (sous la forme d'ubiquinol) ou des acides aminés telles que la L-glutamine et la glycine, interviennent également dans la composition du collagène.

Les bienfaits de la supplémentation en collagène.

Le collagène est une protéine qui joue un rôle important dans l’élasticité de la peau et la souplesse des articulations. Avec l’âge, la peau, les articulations et les os deviennent moins souples et moins élastiques ce qui nécessite une attention particulière. À ce titre, une supplémentation en collagène pourrait être une excellente solution pour non seulement maintenir notre organisme en bonne santé mais également pour le traitement de certaines maladies.

  • Santé rhumatismale : Arthrite rhumatoïde (polyarthrite chronique). Spondylarthrite ankylosante. Collagénoses telles que la sclérodermie ou le lupus érythémateux. Arthroses. Gouttes. Fibromyalgie.
  • Santé articulaire: Réduction des douleurs articulaires et chez les athlètes en autre.
  • Santé cardiovasculaire : Artériosclérose. Réduction de la pression artérielle. Action hypoglycémiante. Réduction du taux de cholestérol dans le sang.
  • Santé de la peau : Propriété anti-âge. Amélioration de l’élasticité de la peau et de son hydratation. Réduction des rides. Réduction de la cellulite.
  • Santé des cheveux:  Amélioration du volume, de l’épaisseur et de la brillance des cheveux.  Action dans la croissance des cheveux. Permet d’avoir des cheveux plus doux et moins secs.
  • Escarres: Permet de guérir les escarres. Permet une meilleure cicatrisation.
  • Densité osseuse: Permet d’augmenter la densité osseuse. Stimulation de la synthèse des molécules de la matrice extracellulaire. Ostéoporose

Arthrose, arthrite et douleurs articulaires : L’arthrose constitue la pathologie sur laquelle le collagène a le plus abondamment été testé. De nombreuses études sont aujourd’hui à disposition afin de conclure à l’efficacité du produit sur les os. Il peut être aussi intéressant pour soigner l'inflammation des tendons et notamment tendinitesLe collagène joue un rôle essentiel dans le maintien de l'intégrité structurelle de la plupart des tissus de l’organisme : os, peau, tendons, muscles, ligaments, cartilage. C’est-à-dire qu’il assure la cohésion, l’élasticité, la résistance et la régénération de tous les tissus conjonctifs. Le collagène entretient le squelette, renforce la mobilité articulaire, améliore la souplesse en relançant la formation du cartilage et des os. Maintenir la qualité de son collagène sur le long terme est très important.

Soulager la polyarthrite rhumatoïde : La polyarthrite rhumatoïde est un trouble inflammatoire chronique où le système immunitaire attaque ses propres tissus et organes y compris le collagène des articulations. C'est ce que l'on appelle une pathologie auto-immune. Cela créé des déformations et une détérioration importante de la mobilité. Dans cette pathologie, le collagène apporte un soulagement important. En effet, il intervient en régulant le système immunitaire, évitant ainsi l'attaque du collagène articulaire par l'inflammation.

Collagène et Ménopause : Pendant la ménopause, les ovaires cessent de produire les œstrogènes qui ont pour rôle de stimuler la production de collagène, donc forcément moins d’œstrogènes signifie moins de collagène. Les effets de la ménopause se font également sentir dans notre corps, notamment dans les os. L’ostéoporose est caractérisée par une diminution de la densité de l’os (petit rappel, la masse osseuse est constitué à 90% de collagène). Cette diminution provoque une fragilité osseuse, ce qui augmente les risques de fractures. Les zones les plus touchées sont le fémur, le poignet et le bassin. Le collagène est donc nécessaire pour la bonne formation de nos tissus osseux, pour leur redonner leur force et structure. Le collagène, constituant majeur des tissus conjonctifs, soutient le cartilage qui protège vos articulations et réduit l’inflammation et la douleur pour un mouvement articulaire plus confortable.

Santé de la peau, des ongles des yeux et des cheveux : À partir de l’âge de 25 ans, sa production diminue. Plus précisément, les fibroblastes qui produisent le collagène commencent à se dessécher. Les premiers signes du vieillissement apparaissent, notamment au niveau de la peau du visage. Le collagène permet d’améliorer l’élasticité de la peau et notamment du visage et permet également d'améliorer la santé des cheveux. La supplémentation de collagène permet d’augmenter l’élasticité et l’hydratation de la peau, à favoriser la cicatrisation des plaies et à ralentir le vieillissement cutané.

L’œil est l’organe du corps humain le plus riche en protéines, notamment en collagène qui participe à la cohésion, l’élasticité et la régénération des cellules comme celles du cristallin. En effet, le cristallin doit ajuster sa forme au millième de seconde pour permettre à l’image de se former sur la rétine, c’est le collagène qui va lui permettre cette flexibilité et cette adaptation. II jouerait aussi un rôle préventif sur le glaucome. La cornée est un tissu non vascularisé et transparent, de géométrie courbe. Elle est recouverte du film lacrymal et est majoritairement constituée de fibres collagènes entrelacées.

Santé intestinale : De grandes quantités de collagène sont présentes dans le tissu conjonctif intestinal. La diminution de cette protéine peut entraîner des désordres de la sphère digestive. Le collagène qui se trouve dans le tissu conjonctif intestinal soutient et renforce la muqueuse protectrice du tube digestif. Son rôle est capital puisque des modifications de la fonction de la barrière de l’intestin permettent à des particules indésirables de passer dans le sang. Il s’agit du syndrome de l’intestin perméable qui provoque des inflammations chroniques. La prise d'un complément de collagène peut aider votre système digestif. Le collagène a pour faculté d’infuser des acides aminés réparateurs qui décomposent les protéines et apaisent l'estomac tout en facilitant la cicatrisation des parois cellulaires endommagées. Les acides aminés contenus dans le collagène aident également à la reconstruction des tissus qui tapissent le tractus gastro-intestinal et le côlon et apaisent les troubles gastro-intestinaux. Par conséquent, le collagène est non seulement efficace pour soigner les dysfonctionnements intestinaux, notamment la diarrhée, mais il peut également être particulièrement bénéfique contre la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et le reflux acide. Il facilite la digestion : lorsque le collagène est ingéré, il est entouré d’eau et d’acide gastrique. C’est une molécule hydrophile, ce qui signifie qu’elle attire les molécules d’eau et les molécules acides. En se déplaçant dans le tractus gastro-intestinal, il aide à décomposer les protéines et les glucides et aide donc à déplacer les aliments dans le tractus gastro-intestinal plus facilement.

Stimuler le développement des muscles : Le collagène est un des principaux composants des tissus musculaires. Il est richement pourvu en glycine, un acide aminé actif dans la synthèse de la créatine. Par conséquent, il joue un rôle actif dans la construction de la masse musculaire.

Santé cardiovasculaire : Le collagène soutient la structure des artères, des vaisseaux sanguins qui transportent le sang de votre cœur au reste de votre corps. Une perte excessive de collagène, combinée à une mauvaise synthèse du collagène, peut affaiblir les plaques d’athérome. Les plaques deviennent alors plus susceptibles de se rompre et de bloquer des artères majeures, ce qui mène à de sérieux problèmes de santé. Il aide à réduire l'accumulation de graisse en permettant aux parois de vos artères d’évacuer plus aisément le gras amassé dans la circulation sanguine. Il aide aussi à mieux contrôler la tension artérielle et à réparer les tissus des artères et des articulations. Le maintien de niveaux sains de collagène dans le corps aide à garder les artères dégagées et souples, favorisant ainsi une bonne circulation sanguine à travers le corps.

Les différentes origines dans les compléments alimentaires

Les protéines de collagène sont obtenues à partir de tissus animaux d’origine bovine, porcine ou piscicole.

L'origine marine : Le collagène marin provient de la peau et des écailles de poissons, parfois de crustacés comme les crevettes. Il n’y a pas d'inquiétude à avoir concernant la contamination par des métaux lourds puisqu’ils sont souvent stockés dans les graisses du poisson, qui ne sont pas utilisées pour le collagène marin. Le collagène de poisson fournit principalement le type-I et les acides aminés glycine, proline, et hydroxyproline. S'il est hydrolysé, il est alors facilement absorbé et profite à la digestion, aux organes, aux vaisseaux sanguins, aux os, aux articulations et à la peau.

L'origine végétarienne : Le collagène végétarien provient de la membrane de coquilles d'œufs de poules. De nombreuses études ont démontré tout le potentiel santé de cette pellicule qui contribue à protéger l’intérieur de l’œuf. Outre le collagène de type I, V et X, et l'élastine, elle contient naturellement plus de 500 protéines différentes (représentant plus de 90% de l’ingrédient final) et notamment : acide hyaluronique, glucosamine, chondroïtine, kératine, lysozyme, acides aminés soufrésIl est donc utile pour le renforcement de la masse musculaire, la réduction de la douleur et de la raideur, le renforcement du tissu conjonctif, la cicatrisation des blessures et à la peau. Contrairement au collagène marin hydrolysée par exemple, son mode d'action n'est pas d'apporter des "blocs" d'acides aminés, mais plutôt d'agir à très faible dose de manière à induire un effet de "booster", de notre propre production endogène.

Le collagène végétarien Ovoderm® que nous vous proposons est une petite révolution dans le domaine de la nutraceutique. Issu d’une démarche écoresponsable, il est extrait selon un procédé breveté à partir de la membrane d’œuf de poule, et soutenu par la science. Il contient notamment 3 composants essentiels à l'élasticité et à l’hydratation de la peau : le collagène de type 1, 5 et 10, de l’acide hyaluronique et de l'élastine

Une gélule de notre collagène naturel végétarien Ovoderm® contient 300mg de concentré d'actifs :

  • Du collagène de type I : 90 % du collagène du corps humain fournit une structure à la peau, aux os, aux tendons, et aux cartilages.
  • Du collagène de type V : s’associe au collagène de type I dans les tissus conjonctifs, impliqué dans les jonctions cellulaires de l’épiderme et du derme.
  • Du collagène de type X : présent dans les chondrocytes du cartilage.
  • De l'élastine : la molécule conférant l'élasticité à la peau
  • De l’acide hyaluronique : permettant d’hydrater la peau et d’absorber les chocs
  • De nombreux acides aminés : nécessaires à la synthèse des protéines. Mais aussi : de la chondroïtine, de la glucosamine et du dermatane

Un complexe de molécule bio-actives ; Notre collagène végétarien est un extrait breveté de membrane d’œuf de poule, qui apporte naturellement le complexe suivant :

  • 25% min. d'élastine
  • 22% min. de collagène de type I (mais aussi de type V et X)
  • 3% min. d'acide hyaluronique
  • 2% min. de glucosamine
  • 2% min. de chondroïtine sulfate
  • 1% min. de kératine et plus de 200 cofacteurs !

Source naturelle & production écoresponsable : Le procédé de production du collagène naturel végétarien est respectueux de l’environnement. En effet, la matière première est issue d'œufs de poule, produits dans le respect strict de conditions d’hygiène et de bien-être des animaux. Les poules sont élevées sans utilisation d'hormone ou antibiotique dans le strict respect de la législation européenne. Dans le but de réutiliser les coquilles d'œufs, considérées comme des déchets, un procédé innovant a été mis en place pour produire du collagène végétarien. Les coquilles sont broyées puis décantées dans de l’eau pour décrocher leur membrane (par hydrolyse). Ensuite, elles sont extraites via un procédé aqueux breveté, sans solvants, puis séchées à basse température pour ne pas dénaturer les actifs. L'élevage et la production sont réalisés en Espagne

Informations nutritionnelles (Pour 1 gélule végétale): Extrait de membrane d’œuf (Ovoderm®) : 300 mg - Normalisé à 25% min. en élastine : 75 mg - Et 22% min. en collagène : 66 mg -Et 3% min. en acide hyaluronique : 9 mg.   Excipients : Aucun. Gélule pullulan. Flacon compostable

  • Sans excipients / sans additifs (100% poudre d'extrait de membrane d'œuf dans une gélule végétale), garantie non irradiée, sans OGM, naturellement sans levure, sans gluten, sans dérivés laitiers, sans colorants ni conservateurs, sans dioxyde de titane, également sans stéarate de magnésium.
  • Flacon végétal 100% biodégradable et compostable. Certifié sans pétrole, sans aluminium, sans bisphénols, sans phtalates ni aucun perturbateur endocrinien. Produit 100% végétarien, non testé sur les animaux et sans gélatine animale.

 

Conseils d'utilisation 1 gélule par jour, au cours des repas avec un verre d'eau. Son absorption est favorisée par la vitamine C, d’où l’intérêt de coupler les deux éléments.

Cure de 1 mois à 6 mois (1 à 3 boîtes), renouvelable aussi longtemps que nécessaire.

 

Contre-indications : Femmes enceintes ou allaitantes, demandez conseil à votre médecin. Ne pas donner aux enfants de moins de 6 ans. Ne convient pas aux végétaliens. Ne pas consommer en cas d'allergie aux œufs. Ce produit n'est pas un médicament et ne peut se substituer à un régime alimentaire varié, équilibré et à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Maintenir soigneusement fermé dans un endroit frais. Tenir hors de portée des jeunes enfants.

Flacon de 60 gélules

CollageneLabel collagene

 

Suggestions

  • 2 votes. Moyenne 4 sur 5.